Chiffres clefs

  • 1816 ouvrages en bibliothèque historique
  • 4219 études en bibliothèque administrative
  • 413 lecteurs
  • 743 recherches
  • 3002 documents consultés

mer.

26

déc.

2012

Numérisation, les nouveautés

Les archives municipales et communautaires poursuivent leur programme de numérisation. En 2012 elles ont été retenues pour l’appel à projet numérisation du ministère de la Culture sur 2 programmes distincts.

Le premier concerne la numérisation et mise en ligne des registres de délibérations des communes de Lambézellec, Saint-Marc et Saint-Pierre Quilbignon (1808-1944), des registres de délibérations du corps de ville de Brest antérieurs à la Révolution (1681-1790), le complément des listes nominatives de recensement de population de Brest (1788-1842), les registres des séries anciennes de Brest (rôles de répartition de la capitation - 1719-1790, comptes triennaux des miseurs - 1682-1788, registres de délibérations et de comptes des communautés d’habitants et artisans - 1710-1792, d’enregistrement des mouvements de navires - 1781-1791). La numérisation est terminée, il reste à contrôler les images et progressivement mettre en ligne les 37182 feuillets ou images (à partir de demain et durant le mois de janvier).

 

A compter du 29 décembre seront déjà disponibles : les délibérations du corps de ville de Brest antérieurs à la Révolution (1681-1790), les délibérations des communes de Saint-Marc et Saint-Pierre Quilbignon (1808-1944),  les comptes triennaux des miseurs (1682-1788), les registres de délibérations et de comptes des communautés d’habitants et artisans (1710-1792), l’enregistrement des mouvements de navires (1781-1791).

 

Le second programme est le fruit de la collaboration de Brest Métropole Océane et de la ville de Brest (Archives et réseau des Bibliothèques) et du Télégramme avec l’aide du ministère de la Culture donc, de la Région et du département du Finistère. Il s’agit de numériser et mettre en ligne La Dépêche de Brest (prédécesseur du Télégramme) de 1886 à 1944. La numérisation est en cours au sein du siège du Télégramme à Morlaix. Les images sont ensuite transmises au siège du prestataire de numérisation pour océrisation (reconnaissance optique de caractères, ce qui permet de rechercher par mots comme sur un les moteurs de recherche sur internet). Les images sont ensuite mises en ligne et également indexées. La nouvelle banque de données sera officiellement lancée en janvier et progressivement alimentée jusqu'à la fin de l'opération (1er trimestre 2013). L'ensemble représente 107076 pages ou images de presse quotidienne locale ancienne bientôt disponibles à la recherche.